L’ancien monde et le temps long

Délivrée du versatile électeur lambda et de son « dégagisme » inconvenant, la faune politique est retournée à ses fondamentaux dans un entre-soi bienveillant.

Chassant le naturel le temps d’une élection présidentielle, les Français ont vu les bonnes vieilles habitudes de nos très chers élus reprendre promptement le dessus au grand galop de leurs intérêts, ceci,  à la faveur des élections sénatoriales.

A cette occasion, la famille des grands électeurs s’est donc bien gardée de s’autodétruire en respectant scrupuleusement le pré carré des vieux partis de gouvernement lesquels, retrouvant une fantomatique existence, n’ont pas manqué d’y voir une victoire de la raison retrouvée en même temps, disent-ils, qu’un désaveu cinglant au jeune pouvoir en place.

Il ne reste donc plus à cet ancien monde, parfait représentant du temps long, qu’à attendre patiemment l’échec d’un quinquennat réformateur et audacieux pour reprendre les affaires à bon compte, quand bien même ce serait au prix d’un long glissement de notre pays dans un abyme aux impitoyables conséquences, y compris à prendre le risque de le remettre entre les mains les plus extrêmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :