Le destin d’un homme

Depuis ses aveux, Jonathann Daval est devenu un objet de curiosité pour les experts de tous bords qui tentent d’expliquer l’inexplicable.

Pendant ce temps, la France revoit en boucle, sur toutes les chaînes de télévision du pays, d’édifiantes scènes : les obsèques, les déclarations de la famille et de lui-même sur une estrade aménagée pour la circonstance, ses larmes ravageant un visage encore juvénile et pourtant décomposé, et une silhouette s’affiche d’une fragilité sans nom.

L’empathie coule à flot en ces moments de communion totale où, famille, amis, voisins, inconnus, ne font qu’un ! Et, en même temps : lui sait !

Jonathann a amené tout son monde vers une désespérante et vertigineuse issue.

Après l’acte irréversible dont il est l’auteur, l’enquête saura peut-être déterminer les ressorts psychologiques qui l’ont conduit à faire de lui aujourd’hui, un assassin.

Avec Jonathann Daval, on est loin du tueur en série et de la froideur des sentiments qui régissent ce type d’individu. En lui, tout est fragilité et, au milieu d’une vie sans histoire mais, comment prétendre connaître l’intime d’une vie ? Il a suffi d’un instant de folie, d’une exaspération rendue meurtrière, pour que deux vies basculent dans un néant irrévocable.

La suite, n’est qu’une fuite en avant dont le déroulement pèsera lourdement face aux  jurés d’assises. Car, même si la période qui a couru entre son acte meurtrier et ses aveux en portant un tel secret face à tous ceux qu’il a trompés, ne peut s’imaginer autrement que par une incommensurable souffrance, cet homme, que tout accable aujourd’hui, n’avait déjà plus guère d’avenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :