Etats-Unis, un allié hostile !

L’Amérique s’est dotée d’un président qui bafoue tous les codes de bienséance entre les peuples et, tel un enfant immature ou un vieillard sénile, s’est totalement désinhibée en disant tout haut ce qu’elle pense tout bas.

En un mot, comme toujours avec les Etats-Unis, c’est le business qui prime. Trump ne veut plus payer pour le reste du monde et l’Europe en particulier. Ce qui n’empêche pas la première économie du monde à continuer, comme si de rien n’était, à coloniser économiquement ce monde en l’écumant et l’asservissant sans état d’âme, dans une guerre économique bien plus rentable qu’une vraie guerre. Cet asservissement est particulièrement éloquent avec le retrait des Etats-Unis de l’accord Iranien, imposant aux autres pays d’abandonner sur le champ leurs accords commerciaux en cours et se retirer contraints et forcés sous peine de se voir punis par l’oncle Sam.

Avec Trump, l’Amérique avance démasquée, c’est bien le seul avantage que l’on retire de cette période somme toute inédite. Ce n’est pas le passage fantomatique d’un Donald Trump au sommet de son art lors de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, qui ne fait que confirmer l’éloignement de cet allié devenu, arrogant, humiliant, pour tout dire hostile.

Alors que l’Europe ne va pas bien, il est temps que celle-ci prenne conscience qu’elle doit raffermir les liens entre ses membres ce qui, hélas, n’est pas dans l’air du temps. Le chemin sera d’autant plus long pour atteindre une vraie indépendance à l’égard des Etats-Unis que certains de ses membres, comme la Belgique, les Pays-Bas, préfèrent continuer à regarder outre-Atlantique pour acheter Américain plutôt qu’Européen et ainsi faire le jeu d’un Donald Trump qui n’en demandait pas tant.

La partie Européenne qu’engage Emmanuel Macron avec la volonté de créer une vraie armée européenne reste à ce jour une gageure, heureusement, Angéla Merkel semble être du même avis que le Président français et le suit dans cette initiative. Peut-être dans quelques années, pourra-t-on dire : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :