La démesure médiatique

En ce matin du 31 décembre 2018, au moment où j’écris ces lignes, l’heure du bilan s’impose à moi. Non pas le bilan exhaustif d’une année qui se meurt, bien trop ambitieux pour moi de classifier les événements de l’année écoulée quand la presse quotidienne le fait si bien chaque année en dressant un bilan objectif de la chronologie des faits. Non !  Simplement un bilan subjectif dans le lequel une dominante émerge tout naturellement cette année, d’autant plus qu’elle clôture l’exercice calendaire sous la pression de celle-ci, en jetant un pont sur la nouvelle année avec un droit de suite. Je veux parler de la pression sociale des gilets jaunes dont l’action très minoritaire, impose au pays tout entier une psychose telle que la paranoïa nous guette chaque samedi en craignant que s’abattent tous les malheurs du monde sur nos têtes endolories.

Ainsi donc, après quelques semaines de « pratique », Acte VIII en vue, la France s’est dotée de « sommités » qui font l’actualité télévisuelle et dont la popularité providentielle dont elles bénéficient,  permet à celles-ci de mobiliser, traduire, invectiver, occuper, condamner à mort fût-ce symboliquement, en pleine intelligence de sédition avec une attention usurpatrice de prix Nobel.

Ne serait-il pas temps d’envisager, sinon une censure vertueuse, du moins que les médias d’information en continue cessent de penser à leur tiroir-caisse et filtrent à bon escient ce qui est de l’information de ce qui est de la propagande factieuse dont ils sont les alliés objectifs  et passifs ?

Pouvons-nous espérer, pour la santé mentale d’une grande partie du peuple, que l’information qui viendra à lui en 2019, soit désormais de meilleure qualité et que celle-ci se défasse des scories d’un monde où l’immédiateté, l’émotion primaire, la duplicité, ne l’emportent sur l’analyse et l’intelligence de chacun, plutôt que par un flot incessant d’informations dont l’overdose qu’elle répand tue l’information elle-même par ses dérives insupportables.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :