Nos samedis d’antan

Cher samedi, qu’à-t-on fait de toi ?

Il y a encore peu tu étais le havre apaisant de nos fins de semaine. Le récif sur lequel les jours venaient s’échouer alourdis d’habitudes laborieuses. Nous comptions sur toi pour nous refaire une santé, par toi on se régénérait pour mieux repartir. Et voilà qu’en quelques semaines, tu es devenu le vilain petit canard, celui que l’on craint de voir venir, celui que de mauvaises fréquentations affectent.

Evidemment ce n’est pas toi en tant que jour que l’on prend en grippe, mais ceux qui t’utilisent, par commodité, parce que tu es là au mauvais endroit.

On t’occupe on te souille, la violence qui te parcourt fait écho à tes profondes vertus de calme, de détente et de douceur. En un mot : on ne te reconnaît plus !

Finies les flâneries nonchalantes, l’effervescence commerciale, l’indolente liberté de la vacuité de chacune et de chacun, on crie, on casse, on brûle rues et places. Chaque samedi a désormais son cortège d’insultes, d’outrances, pour tout dire, cher samedi, on t’évite !

Ta trépidante sensualité de la vie s’est muée en une inconvenante déraison collective où la violence physique et la pensée désinhibée, étouffent et décrédibilisent l’action de ces contestataires insaisissables et déconcertants, quand bien même seraient-ils de bonne foi.

Le pire, cher samedi, c’est de ne point s’habituer de semaine en semaine à ta prise en otage et que tu deviennes un « dies non grata » pour cause d’égarement chronique et pour lequel nous cherchons toujours désespérément l’antidote.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :