Une France bafouée

Le jour de la fête nationale, jour symbolique s’il en est de ce qu’est la France, il a fallu qu’une poignée de « Français », par leurs sifflets tout d’abord lors du défilé militaire, puis dans l’après-midi par la violence manifestée dans les rues, dégradent ce moment au nom du peuple qu’ils ne sont pas et qui cependant nous font croire être.

Le soir, par une coïncidence de calendrier, ce sont les supporteurs de l’équipe de football de l’Algérie qui se sont défoulés toujours par la violence, pour célébrer leur bonheur sportif.

Cela fait beaucoup pour un seul jour alors que celui-ci devait se dérouler dans la fraternité comme notre République le proclame farouchement dans sa devise.

Cette terre de violence qu’est devenue la France, le citoyen lambda ne l’accepte pas, pas plus qu’il ne peut admettre que la France soit prise pour un paillasson sur lequel quelques individus inconséquents s’essuient leurs pieds crottés d’une haine aveugle et destructrice.

Il est temps que la raison l’emporte et même si, pour ces révolutionnaires du vide, la France à leurs yeux ne vaut rien, rien ne vaut la France !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :