Le syndrome du grand manitou

Les élections régionales et départementales approchent et notre région n’évitera pas le climat fiévreux qui accompagne ce rendez-vous avec les administrés. C’est aussi le moment où les écuries politiques fourbissent leurs armes, où les états-majors s’organisent et les « boules puantes » sortent de leurs boîtes.

Vertueuse parfois, l’élection peut donner aussi l’occasion de déboulonner les statuts et les rentes en  rebattant les cartes. Car le mal qui ronge ces institutions, éloignées et à l’abri du centralisme parisien, est le fruit de tous ces mandats renouvelés pratiquement par « tacite reconduction » et dont l’élu sortant qui en bénéficie, s’est constitué avec le temps et quelquefois à son corps défendant, une courtisanerie qui lui est d’autant plus efficace et servile, que les affidés qui la composent sont eux-mêmes convaincus du bien-fondé de leur soumission en étant comme l’on dit : « plus royaliste que le roi ».

Cette caste forgée par l’exercice d’un pouvoir trop long, parfois de plusieurs décennies, peut avec le temps, se convaincre naïvement, qu’elle est la légitime propriétaire des lieux comme l’élu lui-même peut s’estimer « un héritier de droit divin ». Dès lors, celui-ci devient, aux yeux du milieu politique, l’incontournable « grand manitou » à qui l’on ne peut rien refuser et qui parfois, ne se refuser rien.

Régions, Départements, Communes, souffrent de ces potentats locaux et il serait temps, qu’à l’image du mandat présidentiel, une seule réélection soit possible afin de réduire le risque de voir nos collectivités « colonisées » par un seul individu ou un parti durant un quart de siècle voire un demi-siècle. Il faut en finir avec ces destins carriéristes qui s’installent dans un pouvoir sans fin, générateurs de tentations multiples qui peuvent potentiellement terminer un jour, pour les plus exposés, sur le bureau du Parquet national financier comme l’actualité l’a montré par le passé et continue à l’instruire aujourd’hui encore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :